Règles du forum

Pour témoigner dans cette section, il faut soit une vérification préalable de la qualité d'aspie ou autiste soit un accord spécifique de la part de l'équipe du site (autistes potentiels non diagnostiquées uniquement).

Pour cela adressez vous par courriel à reseaudeescaa chez gmail point com.

Réagir aux témoignages, les commenter, est accessible à tous les membres inscrits sans exception.
Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Soirée d'intégration

Par un étudiant en expertise comptable
Avatar de Updating-Boy
  • Age : 27 ans
  • Messages : 835
  • Inscrit : 23 Mars 2012
Message édité 1 fois, dernière édition par Miss Titi, 01 Juin 2012, 7:55     Lien vers ce message 31 Mai 2012, 7:30
Passage obligée dans les classes préparatoires, les NT en raffolent car ils peuvent faire de bonnes beuveries et coucher à droite et à gauche.

Et un aspie dans ce genre de soirées... :(

Je vais tenter de vous parler du ressenti.

J'en ai fait trois: une en salle des fêtes, deux autres en boîte de nuit.

La deuxième, c'était en boîte de nuit. Alors, là, c'était carrément autre chose: une soirée casino.

Et des belles pour nous donner encore plus envie de jouer et de boire. Comme toujours les ilôts se mettent en place petit à petit, j'y participe un peu puis je vais de loin avec. Quand je dis je vais de loin ca veut dire que je les écoutent parler mais j'y participe pas.

Comme toujours je ne peux pas parler de choses qui me concernent pas d'autant plus que c'est pour le plaisir de parler...

Ce soir là, je suis censé faire des jobs dating avec des pros de l'expertise comptable. Certains et certaines visiblement ne me supportent pas ici. Fichtre.

Comme les autres fois, je part à minuit. Je me fais ramener par une camarade. Les seules fois ou on m'a parlé c'est des "ça va?" . Façon d'essayer de maintenir un petit contact...

La dernière, c'était en boîte de nuit privée. M'en souviendrais non pas pour les ilôts & co mais j'ai vue une revenante. Quelqu'un que j'ai volontairement effacée de ma mémoire. Je l'ai connue au judo. Elle en a pas revenu de me voir ici ni de savoir que j'étais en prépa.

Pour elle visiblement ma place aurait du être l'hopital psy.

La fille ensuite est revenue avec ses copines. Elle ne m'a pas reparlé. Même pas de regards, je n'avais pas à exister pour elle.

J'ai pas eu trop de contacts avec le job dating...

Finalement, je crois que ca me rend plus mal que mieux. Visiblement ces gens ne m'apprécie pas, autant arréter de perdre du temps avec eux.

La toute première, en salle des fêtes, c'était dans un village paumé. Alors ce soir là, je suis venu avec des camarades, je m'étais bien habillé et coiffé de manière originale.

Et? Jusque là rien de particulier. Ca a commencé à peu près à 20h00: les vas et vient commencent, les îlots de discussions s'enchaînent, si vite.

J'ouvre mes oreilles en m'abstenant bien sûr de pas toujours parler. L'expérience et le vécu me suggèrent que les gens detestent quand on va trop parler. Dans le cas présent,ils parlent tellement vite que je peux pas trop discuter, ce sont des sujets qui me concernent pas.

Petit à petit,bim bam boum arrive. Bim bam boum,pour moi c'est cette musique forte qui tape que tout le monde écoute pour "s'éclater".

Je regarde tout ce petit monde d'un peu loin. Je suis avec les autres, sans trop leur parler, je veux pas casser leurs délires. Je bois trois-quatres bières. L'ivresse arrive.

23h00-24h00: j'ai vraiment mal aux yeux, au crâne, j'ai envie de partir. Quelqu'un me ramène. En sortant j'ai vu un de mes camarades coucher avec une belle brune. Bah dit donc, tout ça pour ça, c'est pas marrant, surtout que le lendemain, on a cours d'éco... J'avais une gueule de bois...

Voici mon ressenti sur cette soirée supposée être d'intégration au groupe : http://www.martinwinckler.com/article.php3?id_article=1096


Qu'elle est courte notre épée de France
Administrateur
Avatar de Miss Titi
  • Messages : 1817
  • Inscrit : 19 Janvier 2012
  Lien vers ce message 01 Juin 2012, 8:28
Je trouve véritablement affreux que ce genre d'événement ne soient finalement qu'une circonstance supplementaire de mise à l'écart... :(


Miss Titi
En ligne = PC allumé ≠ Devant l'écran
Fliquette: je rappelle la charte parce que j'ai accepté de faire le service d'ordre & que vous avez accepté de la suivre & c'est strictement NON personnel.
Challenge: faites baisser mes pourcentages postés en participant au site.
Avatar de Updating-Boy
  • Age : 27 ans
  • Messages : 835
  • Inscrit : 23 Mars 2012
  Lien vers ce message 01 Juin 2012, 9:17
Citation
Je trouve véritablement affreux que ce genre d'événement ne soient finalement qu'une circonstance supplementaire de mise à l'écart... :(


Et attent y'a aussi certainement des reticences d'EC suceptibles de m'embaucher qui m'ont vu et qui justement sont reticents....


C'est pas grave, j'ai autre chose pour m'occuper...


Qu'elle est courte notre épée de France
Avatar de jvdoubov
  • Age : 59 ans
  • Messages : 23
  • Inscrit : 24 Mars 2012
  Lien vers ce message 01 Juin 2012, 9:18
Merci Updating-Boy.
Que te dire ? Moi je suis supposé être NT, et ces soirées, je les ai toujours détestées et fuies. J'étais en médecine, pas en prépa. Mais les apprentis-médecins, ça n'a jamais été ma bande. C'est vrai que moi je n'avais pas de papa-maman médecin, et que je bossais la nuit, et que je venais en vélo (l'assurance et l'essence de la mobylette, c'était trop cher : j'avais renoncé).

Et puis leurs conversations... Je me rappelle un lundi matin par exemple. J'avais passé le W. E. en "garde" en réanimation. Il y avait par exemple un type qui avait eu un accident de moto : le bassin éclaté, le sexe en bouillie. Et un autre qui avait tenté de se suicider au fusil. Et il avait raté : le recul avait lancé sa tête en arrière, alors il n'avait plus de langue, plus de nez, plus d'yeux, mais il allait vivre sana problème. Alors ce lundi matin là, les malades qu'on avait sous les yeux, ça ne les intéressait pas tant que ça, mes petits camarades. Dans les couloirs et dans les box des soins de réanimation, ça papotait sec. Tous les garçons étaient occupés à entourer une très jolie brune ; et toutes les autres filles étaient là à lutter farouchement contre la concurrence à coup de minauderies, de mouvements de cheveux, de décolletés, etc. Sans succès, car la jolie brune avait vécu un drame terrible la veille, ce qui justifiait qu'elle restât au centre de tout le groupe : le mât de son voilier s'était cassé, ce son dimanche en avait été gâché !

Et puis je n'ai jamais été doué avec les filles non plus. C'est pas que j'aurais pas aimé des câlins et du sexe, mais il fallait le payer tellement cher en conversations sans intérêt (et en absence de conversation intéressante), en sorties avec des musiques détestables (ton Bim bam boum), et en "faire-semblant"! Une fois, j'ai dragué une fille comme ça juste pour coucher (??? vu mon incompétence en drague, a posteriori, c'est plus probablement elle qui m'a dragué et moi qui me suis laissé faire). Une après-midi, une soirée et une nuit. Quel ennui ! Sûr que je n'ai pas recommencé...

Alors je me demande, vous les "diagnostiqués aspie", êtes vous si différents ? Parce que moi qui suis classé "normal", je n'ai pas l'impression qu'il y a tant d'écart entre nous. Je sais bien que je suis un peu "différent" parmi les normaux. Mais je reste classé "normal". Alors pourquoi est-ce qu'on vous classe "anormaux" ? Est-ce que ce ne serait pas un progrès de vous classer comme une des variations dans la normalité ?

Amicalement à tous
Jean
Avatar de Hermes
  • Age : 39 ans
  • Messages : 28
  • Inscrit : 16 Mai 2012
Message édité 1 fois, dernière édition par Hermes, 01 Juin 2012, 12:15     Lien vers ce message 01 Juin 2012, 11:53
tout çà, c'est des singeries...nous sommes beaucoup plus que des tortillards.
Avatar de jvdoubov
  • Age : 59 ans
  • Messages : 23
  • Inscrit : 24 Mars 2012
  Lien vers ce message 01 Juin 2012, 20:18
Hermès a écrit :
Citation
tout çà, c'est des singeries...nous sommes beaucoup plus que des tortillards.


----------

Que veux-tu dire, Hermès ?
- le comportement des NT dans ces soirées, c'est des singeries ?
- ce que dit Updating-Boy, c'est des singeries ?
- ce que dit Jvdoubov, c'est des singeries ?
(autre interprétation ?)

et "nous sommes beaucoup plus que des tortillards" ??? pour moi, un tortillard, c'est un petit train sur une ligne sinueuse !
Avatar de Jérôme
  • Age : 53 ans
  • Messages : 49
  • Inscrit : 30 Avril 2012
  Lien vers ce message 01 Juin 2012, 20:45
Merci Updating-Boy.

Alors je me demande, vous les "diagnostiqués aspie", êtes vous si différents ? Parce que moi qui suis classé "normal", je n'ai pas l'impression qu'il y a tant d'écart entre nous. Je sais bien que je suis un peu "différent" parmi les normaux. Mais je reste classé "normal". Alors pourquoi est-ce qu'on vous classe "anormaux" ? Est-ce que ce ne serait pas un progrès de vous classer comme une des variations dans la normalité ?

Amicalement à tous
Jean



c'est une question que je me pose aussi ; j'ai l'impression que les marques de l'aspitude se retrouvent (peut être dues à d'autres causes) chez des "normaux" ou "à peu près normaux selon l'état actuel de la science" ; je me demande aussi si selon les sujets de recherches qualifiées d'intéressants, les avancées de la médecine ne se font pas par à-coup, et donc permettent de mieux identifier les uns tout en en laissant d'autres dans l'ombre.
Du coup, ranger les uns d'un côté de la ligne (du bon, par exemple) et les autres au delà parait un poil présomptueux et irrespectueux.

après, nos petites différences peuvent causer de sérieuses difficultés et des handicaps certains ; mais j'ai déjà vu des "parait-il normaux" bien égarés dans leur vie de tous les jours...

bref, oui, si déjà on pouvait oublier la classification "normal a-normal" et caractériser les gens sans les hiérarchiser, ça serait pas si mal (un doux rêve bleu ?)
Avatar de Suki
  • Age : 43 ans
  • Messages : 128
  • Inscrit : 11 Mars 2012
  Lien vers ce message 01 Juin 2012, 23:13
je pense qu'il y a des "tendances" aussi...une sorte d'evolution....
bef, on constate aujourd'hui 1 personne sur 150 (encore moins je crois meme) avec autisme..avant c'etait bcp moins..mais aussi, les criteres otn changé.

de plus bcp de personnes nt que je connais ne rentrent ds aucunes categories masis sont atypiques malgré tou..totu est ds le degré..pour etre "diag" il faut que quand meme la frequence des difficultés et son intensité "handicape" la personne en qulque sorte...mais je pense que j'aurais pu continuer ma vie sans rien demander, et faie comme si.certe j'y perds bcp d'energie mais mem avec le diag je dois bien aussi faire des efforts...ca depend ou on place la barre.

la frontière est parfois mince..
je me considere comme "chanceuse" d'avoir eu le surdon intellectuel en plus (qi 140) mais en fait pas tant que ça, car j'ai une lucidité qui me handicape parfois tout autant que mes traits aspis.j'avsai une copine aspi (dont je n'ai plus de nouvelles je vais la recontacter..) qui etait aussi surdouée, et avait ensuite fait la validation asperger.
idem, elle me disait que ce qui la genait plus ds la vie n'etait ps trop les traits aspis, certes deja complexes.mais les traits surdoué, car la lucidité a outrance rend malheureux..malgré nous, malgré le plaisir de pouvoir aussi profiter de totue chose a sa valeur..*mais sur les autres humains et notre place dasn totu ca, c'est tellement difficile! :nature_c_cerise:
pardon pour le HS.

sinon ton texte est parlant et en effet ce type de soirée, c'est très bof de toute façon pour les rencontres serieuses et durables.
je me susi toujours enuyée en" boite de nuit "summum du superficiel (trainee par ma soeur ou de copines.très vite arreté.) et je finissais par faire de bonnes analyses sociologiques.soupir...
je prefere de loin des rencontres chaleureuses, ds un contexte choisi (musique?..petit concert avec violon, bierre, et amis de longue date;..ca oui!)
par contre j'aime rencontrer de nouvelles personnes quand je pense qu'elles sont interessantes ds leur vecu et ont des choses a dire, oui. :nature_a_fleur: c'est meme une chose qui me fait plaisir.


aspergirl et hpi, maman de 4 loustics atypiques.
Avatar de Updating-Boy
  • Age : 27 ans
  • Messages : 835
  • Inscrit : 23 Mars 2012
  Lien vers ce message 02 Juin 2012, 7:19
Citation
sinon ton texte est parlant et en effet ce type de soirée, c'est très bof de toute façon pour les rencontres serieuses et durables.
je me susi toujours enuyée en" boite de nuit "summum du superficiel (trainee par ma soeur ou de copines.très vite arreté.) et je finissais par faire de bonnes analyses sociologiques.soupir...
je prefere de loin des rencontres chaleureuses, ds un contexte choisi (musique?..petit concert avec violon, bierre, et amis de longue date;..ca oui!)
par contre j'aime rencontrer de nouvelles personnes quand je pense qu'elles sont interessantes ds leur vecu et ont des choses a dire, oui. :nature_a_fleur: c'est meme une chose qui me fait plaisir.


Tu sais en boîte, t'a jamais l'occase d'aller vers les autres tu reste avec ton groupe.Personne n'a envie de parler à d'autres, chacun reste dans son cercle.

Je fais pas d'analyses sociologiques mais je devine qu'un tel et une telle vont faire crac crac ensemble...

Hier soir j'étais avec une camarade, elle m'a invitée au quick et bar, j'avais rien demandé à la base.Bon et ensuite je suis partit,ils sont aller à une fête privée, je pouvais pas rentrer j'avais pas d'invit et ca se fait pas de s'incruster.

J'ai passé un bon moment, je me suis pas fait tellement pigeonné, j'ai payé ma part point barre. La fille s'est faite payé son quick par quelqu'un d'autre....

Après un moment, elle a fait un peu la folle dans la voiture et puis après s'est calmée....


Qu'elle est courte notre épée de France
Avatar de Hermes
  • Age : 39 ans
  • Messages : 28
  • Inscrit : 16 Mai 2012
  Lien vers ce message 02 Juin 2012, 11:33
des singeries... des tours de singes, des manières malicieuses...^^
mais tout celà, c'est des petits tours... des détours...
des tortillards...pour pas grand chose en fait, cette manie de tourner autour du pot ou sur des routes sinueuses...pour en arriver là. lol...je préfère les vrais rapports sincères. lol
Avatar de Hermes
  • Age : 39 ans
  • Messages : 28
  • Inscrit : 16 Mai 2012
  Lien vers ce message 02 Juin 2012, 11:35
ceci dit la boite, c'est drole vu sous un autre angle...sociologique ou pour danser surtout si t'as rien d'autres à côté de chez toi pour sortir le weekend, centre bretagne, grogros désert...
Avatar de Hermes
  • Age : 39 ans
  • Messages : 28
  • Inscrit : 16 Mai 2012
  Lien vers ce message 02 Juin 2012, 11:39
la lucidité est une chose terrible qui te bouffe la vie si tu n'y prends pas garde en t'évadant, il faut penser à autre chose sinon...big dépression à chaque fois. j'ai gardé un coté enfantin qui me pousse à explorer et à m'émerveiller, sans celà, je me balancerai au bout d'une corde...je me suis recréé un univers surréaliste fait de réalité et de cotès rèveurs reposants et doux.
Répondre


.